Vous êtes ici : Accueil Comment rédiger un certificat ?

Comment rédiger un certificat ?

Le médecin doit :
compléter le certificat médical type de l’OE

Ce certificat indique la maladie, son degré de gravité et le traitement estimé nécessaire.

Il ne s’agit bien évidemment pas de se sentir contraint à poser un diagnostic à un moment où celui-ci n’est pas encore posé mais bien d’informer d’autres intervenants (travail en réseau) ou les autorités des aspects médicaux et psychologiques vécus par le patient.

Le professionnel se réferera à ses règles déontologiques pour la rédaction d’une attestation et veillera particulièrement à distinguer ce qui lui est rapporté par le patient et ce qu’il a pu lui-même observer.

Pour savoir quels éléments seront déterminants pour un dossier, il faut se référer à la procédure.

Le professionnel de la santé n’hésitera pas à contacter un autre intervenant, dans le cadre du secret professionnel partagé, :

  • pour comprendre les enjeux du rapport qui lui est éventuellement demandé par son patient

  • pour mieux comprendre la vulnérabilité particulière de son patient engagé dans une procédure d’asile

  • pour mieux comprendre la procédure dans laquelle le patient est engagé et adapter éventuellement sa pratique à ce vécu

  • pour conseiller éventuellement à son patient l’introduction de la procédure d’asile, voire des autres procédures pour motif médical (9ter) ou humanitaire (9bis).

Le professionnel de la santé n’hésitera pas à rédiger aussi souvent que nécessaire une attestation de prise en charge ou de suivi ou un rapport médical.

 Il s’agit de favoriser l’intervention de tout autre professionnel -de la santé- (médecin généraliste, spécialiste, psychologue, assistant social...) pouvant fournir des éléments relatifs à :

  • la nature de la pathologie ;
  • l'état de la personne ;
  • l'évolution de la situation médicale.
Vous êtes ici : Accueil Comment rédiger un certificat ?